onestla.tech/

Appel au blocage numérique le vendredi 24 janvier

La grève contre le projet de la réforme des retraites dure depuis bientôt 50 jours. Vendredi 24 janvier, prochaine journée de mobilisation, de nombreuses actions sont prévues. Pour nous aussi, travailleuses et travailleurs du numérique, notre grève doit être visible. À la suite de notre appel précédent, nous appelons à bloquer et occuper nos plateformes collectivement le vendredi 24 janvier. Pendant 24 heures, ensemble, bloquons et occupons l’accès aux sites web, aux systèmes automatiques et aux réseaux sociaux que nous gérons. [Voir plus]

Travailleuses et travailleurs du numérique, bloquez et occupez vos plateformes !

Travailleuses et travailleurs du numérique, bloquez et occupez vos plateformes ! Nous, travailleuses et travailleurs du numérique, du développement logiciel, de la technique, de la communication numérique, freelances, membres du collectif onestla.tech, personnels en lutte d’OpenEdition, community managers de Mediapart, mobilisé·es depuis le premier jour du mouvement, exigeons le retrait pur et simple du projet de réforme des retraites, symbole d’une régression et d’un niveau de violence sociale inédit. Nous nous levons également contre le mépris du dialogue social du gouvernement, que nous observons depuis plus de 40 jours, alors que tous les corps de métiers du pays sont mobilisés : cheminots, pompiers, enseignants, soignants, hospitaliers, avocats, danseurs de l’Opéra de Paris, salariés des raffineries, de l’énergie, du privé comme du public. [Voir plus]

Retraite et climat, même combat

Retraite et climat, même combat ? Dans notre appel initial des travailleuses et travailleurs du numérique pour une autre réforme des retraites, nous déclarions qu’« effectuer des heures supplémentaires est une aberration, un non-sens historique à l'heure de l'automatisation galopante ». Et « la société de consommation, cette volonté imbécile de vouloir produire toujours plus et toujours plus inutile est en train de détruire notre planète ». Nous sommes convaincu·e·s que « les programmes et les machines que nous créons peuvent contribuer à lutter contre la pauvreté, permettre à toutes et tous de vivre mieux et plus confortablement (…) aux conditions que les richesses qu'ils produisent soient plus équitablement réparties et que leurs impacts environnementaux soient réduits ». [Voir plus]

Appel à la grève du Mardi 17 décembre 2019

Appel à la grève du Mardi 17 décembre 2019 Longtemps le gouvernement a décrédibilisé le mouvement de grève contre la réforme des retraites, le jugeant absurde dans la mesure où rien n'avait été présenté. C'est maintenant chose faite. Ce mouvement a forcé Edouard Philippe à dévoiler son jeu plus tôt que prévu. Finalement, tout ce qui avait fuité dans les médias et sur les réseaux sociaux s'est réalisé : la réforme concerne tout le monde, contrairement à ce que tentait de faire croire la propagande pro-gouvernementale la durée de cotisation pour toucher une retraite à taux plein est poussée à 64 ans, ce qui correspond exactement à l’espérance de vie en bonne santé : bonne nouvelle, vous aurez du temps libre pour être malades. [Voir plus]